Skip to Content
»
Les nouvelles Cités de l'Energie 2011

Les nouvelles Cités de l'Energie 2011

Le 28 septembre a eu lieu à Berne la Journée annuelle de l'énergie où a été présentée la stratégie 2050 de la Confédération par Daniel Büchel, directeur du programme Suisse énergie et directeur adjoint de l'Office fédéral de l'Energie (OFEN). La session s'est ensuite concentrée sur le rôle spécifique des communes dans cette stratégie, un thème introduit par Ulrich König, directeur de l'Association des communes suisses. C'est en effet au niveau local que peuvent s'opérer des choix concrets, perceptibles immédiatement par la population. D'où leur importance.
La FEDRE était bien sûr présente à cette manifestation.

Dans ce cadre ont été décernés les labels « Cité de l'énergie » 2011. On sait que ce label récompense les autorités locales ayant des politiques remarquables en matière d'énergie durable, dans six domaines (développement et aménagement du territoire, bâtiments et installations, sources d'énergie et dépollution, mobilité, organisation interne, communication et coopération intercommunale). A l'intérieur de ces domaines, 87 mesures ont été répertoriées qui servent de critères à l'obtention du label. Aujourd'hui, 262 communes sont reconnues comme « Cité de l'Energie », ce qui représente seulement un peu plus de 10% du nombre de communes en Suisse. Mais celles-ci abritent 50% de la population de l'ensemble du pays.

En 2011, 40 nouvelles communes sont devenues « Cité de l'Energie », dont 9 en Suisse romande : Anières, Attalens, Avenches, Charmey, Corsier, Nendaz, Romont, Rossens, Siviriez. Elles deviennent membres d'une association qui regroupe depuis 2001 toutes les Cités de l'Energie échangeant leurs expériences entre elles.

Il est important de noter que la qualité de « Cité de l'Energie » est périodiquement réévaluée par des audits. En 2011 ont ainsi été confirmées 37 communes comme Cité de l'Energie dont, en Suisse romande : Bulle, Cartigny, Delémont, La Chaux-de-Fonds, Meyrin, Montreux.

Née en Suisse, l'initiative des Cités de l'Energie s'est étendue à d'autres pays : l'Autriche, l'Allemagne, la France[1], le Liechtenstein, l'Italie, le Luxembourg. Elle est prolongée au niveau européen par les « European Energy Awards » décernés par la Commission de l'Union Européenne.

[1] Le label se déploie sur tout le territoire français sous le nom de label Cit'ergie (www.citergie.fr)

François Saint-Ouen, Secrétaire général de la FEDRE