Skip to Content
»
La FEDRE encouragée par le Conseil de l’Europe

La FEDRE encouragée par le Conseil de l’Europe

Du 18 au 20 octobre 2011, le Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux du Conseil de l'Europe tenait sa 21e session. Durant celle-ci, de nombreux sujets ont été traités, l'un concernant spécifiquement le développement durable : il s'agit du rapport et du projet de résolution intitulés « Approvisionnement en énergie et efficacité énergétique aux niveaux local et régional ». Tous deux ont été acceptés à l'unanimité par les délégués européens le 20 octobre (rapporteur : Svetlana Orlova, Russie).

La résolution mentionne deux fois le rôle positif de la FEDRE.

Cette résolution part du constat que la production d'énergie fossile issue de la révolution industrielle, puis du nucléaire, est très centralisée. Mais demain, avec l'épuisement de ces ressources à terme, on s'oriente vers des énergies qui seront mieux disséminées sur le territoire. Leurs unités de production seront en général petites, avec une proximité beaucoup plus grande entre le producteur et le consommateur final (que ce dernier soit un individu, une entreprise ou une collectivité). On s'achemine donc vers une décentralisation des politiques énergétiques.

Dans la nouvelle donne énergétique qui se dessine, les autorités locales et régionales pèseront d'un poids bien plus grand. Elles auront un rôle déterminant (nous citons la résolution) « en tant que consommatrices d'énergies, planificatrices de l'espace urbain et investisseurs, productrices et distributrices d'énergie, et incitatrices vis-à-vis de la population locale et des acteurs locaux ». Elles devront notamment mettre en œuvre des plans d'action pluriannuels associant les citoyens et le tissu associatif et économique local (PME). Les économies d'énergie dans les bâtiments (avec des systèmes pour afficher leurs performances) sont un axe important. En outre, il leur faudra s'organiser pour générer autour d'elles, par des programmes adéquats de formation, des compétences nouvelles correspondant à des métiers nouveaux.

Le rôle des réseaux dans lesquels peuvent s'échanger les expériences est jugé très important. A cet égard, est-il dit dans la résolution, « le Congrès se félicite de l'action entreprise par des réseaux municipaux et régionaux tels que, notamment, la FEDRE et Energy-Cities, dont il considère qu'ils jouent un rôle important pour promouvoir les politiques énergétiques et l'efficacité énergétique aux niveaux local et régional ». Ainsi, continue la résolution, le Congrès invite plus particulièrement la FEDRE et Energy-Cities « à poursuivre leur action de promotion des politiques énergétiques et de l'efficacité énergétique aux niveaux local et régional ».

Forte de cet encouragement précieux, la FEDRE continuera bien entendu de consacrer toutes ses forces à l'accomplissement de sa mission dont l'utilité est à nouveau reconnue au niveau européen.

Le texte de la Résolution 335 : Approvisionnement en énergie et efficacité énergétique aux niveaux local et régional : vers une transition énergétique